Recently in Libraries Category

Interview du bibliothécaire de Pobé Mengao

| No Comments
Alidou écrit

Je m'appelle Konfé Hamidou ; je suis bibliothécaire de Pobé Mengao dans le Soum. Je suis très content de participer à cette rencontre car elle me permet de me rappeler de certaines de nos taches que nous avons presque oublié ou négligé. J'ai apprécié les différents thèmes abordés. Mais ce que j'ai le plus aimé c'est la dictée ; parce que ça me motive à lire pour éviter désormais de faire beaucoup de fautes. J'aimerais que FAVL continue à multiplier ce genre de rencontre pour renforcer nos capacités. Je demande à FAVL de revoir le cout du kilomètre et avoir l'ordre du jour à l'avance pour se préparer. Bon vent

                                                                                         
IMG_0194.jpg

Interview du bibliothécaire de Kiembara

| No Comments
Alidou écrit

Je m'appelle Paré Augustin  bibliothécaire de Kiembara. C'est un grand plaisir pour moi de me retrouver avec mes collègues bibliothécaires en si grand nombre. Cela me va droit au cœur. C'était l'occasion pour moi d'apprendre beaucoup de choses avec mes collègues qui sont ancien dans le domaine. Bien vrai que je suis enseignant, mais on ne finit jamais d'apprendre. Les débats ont été francs et participatifs et des solutions ont été dégagées pour la bonne marche de nos bibliothèques. La dictée m'a beaucoup marquée ; car elle permet de s'auto mesurer. Mon souhait, c'est d'encourager FAVL à revoir le cout du kilométrage dans la prise en charge du transport. Je salue l'initiative ; qu'elle soit pérennisée.

                                                                                       
IMG_0189.jpg

Rencontre mensuelle des bibliothécaires à Kongoussi

| No Comments
Alidou écrit

Les rencontres mensuelles des bibliothécaires de FAVL sont des cadres d'échanges et de partages d'expériences entre bibliothécaires. Il participe au renforcement de leur capacité en matière de gestion de bibliothèques. Tout comme les rencontres précédentes, celle du 17 février 2017 a vu la mobilisation de plus de 20 bibliothécaires vénus du Bam, du Sanmatenga, du Soum et du Sourou. C'est la salle de conférence du centre saint Martial de Kongoussi qui a servi de lieu de rencontre. Au menu, une dictée, comment présenter sa bibliothèque à un partenaire, etc. Ce fut une belle occasion d'apprentissage, surtout pour les nouveaux qui viennent de prendre fonction. Les participants se disent satisfaits et ont pris rendez-vous pour le mois prochain.
                                                                     
                                                                            
IMG_0181.jpgEn petit groupe, les bibliothécaires discutent sur les activités de camp de lecture.JPGIMG_0184.JPG


Recrutement de nouveau bibliothécaire à Pissila

| No Comments
Hema écrit
IMG_0126.JPG
La bibliothèque communautaire de Pissila dans la province du Sanmatanga, ouverte en 2016 avec l'appui de FAVL et le projet Beogo Biiga phase II en partenariat avec ladite commune était fermée. Cela est dû au départ de l'ancien gérant suite à son admission à un concours de la fonction publique. Ceci appartient désormais au passé car le mercredi 15 février 2017 a eu lieu le test du recrutement de son remplaçant.
Ce sont cinq (5) candidats motivés plus que jamais qui ont pris part au test. A l'issu des résultats, Mr Ouédraogo Bernard s'est hissé en tête du classement général avec une moyenne de 15,50/20, devançant Gargougou Aboudou avec (15,16/20). Les membres du jury composé d'une équipe de FAVL et d'une équipe de la mairie ont félicité le meilleur et encouragé les autres candidats visiblement attristés par les résultats.
 Par ailleurs, Ouédraogo Bernard avant de prendre officiellement fonction à la bibliothèque a été invité à participer à la rencontre ordinaire des bibliothécaires le vendredi 17 à Kongoussi.
« Je me sens heureux et fier d'avoir réussi à ce test et je vais donner le meilleur de moi-même afin que la lecture soit promue dans ma communauté » a confié Bernard.
.

Le nouveau bibliothécaire de Ouargaye

| No Comments
Soulé Pierre.JPGJacques écrit:

Ouargaye est dans la dynamique de réouverture de sa bibliothèque. Après une visite en novembre 2016, la mairie a pu recruter un volontaire pour gérer la bibliothèque. Ce dernier a été recruté dans le cadre du projet  de Haute Intensité de Main d'œuvre (HIMO) mis en œuvre par le ministère de la jeunesse pour 6 mois. Il s'agit de Soulé Pierre, niveau 3e et ex commis d'une boulangerie à Ouargaye. Nous avons rencontré l'intéressé le 16 février dernier, histoire de prendre contact avec lui pour les actions à venir (formation sur les outils de gestion d'une bibliothèque, inventaire, etc.)
Au niveau de la mairie, des dispositions ont été prises pour que le volontaire prenne service en début mars. En attendant, il urge d'initier une opération de nettoyage de la bibliothèque et de réparer son hangar dont un chevron a cédé sous l'effet du vent.
FAVL  envisage accompagner la mairie par un appui financier. Toutefois, ce soutien est conditionné par le respect des obligations de la mairie qui sera précisé dans un avenant. Des Ouarginois interviewés sur place sont impatient de la réouverture de la bibliothèque. Tidiani et Sita, respectivement élève en classe de 5e et 4e au lycée départemental de Ouargaye désirent découvrir la bibliothèque. Les autorités locales comme la police saluent ce projet de réouverture qui est un plus pour la commune.

Une séance de reluire de livres

| No Comments
Alidou écrit

Le mardi 07 février 2017, FAVL-BF a reçu un lot de 153 livres et deux jeux de dominos en provenance des USA. Ces livres vont renforcer les fonds documentaires dans les bibliothèques communautaires installées par Amis des bibliothèques de Villages Africains. Parmi ces livres on trouve de la littérature Européenne, des livres photos réalisés par des Burkinabé et Américains.
Vue leur importance et pour leur durabilité, ceux-ci ont fait l'objet de reliure chinoise avant d'être distribués dans les bibliothèques.
Nous disons bravo à Michael KEVANE pour sa confiance au service courrier du Burkina Faso.

IMG_0121.JPGIMG_0119.JPG


Une rencontre avec le maire de Boni

| No Comments
Alidou écrit :

Dounko_maire de Boni.JPG
Le lundi 30 janvier 2017, Sanou Dounko et moi avons rencontré le maire de la commune rurale de Boni, Monsieur SINKONDO Clément. Nous avons échangé sur le processus de la réouverture de la bibliothèque fermée depuis 2015. En effet, cette bibliothèque a été implantée par FAVL en partenariat avec la mairie. Actuellement fermée pour le non-respect des obligations de la mairie. Ainsi, le Représentant de FAVL a fait l'historique de la bibliothèque en passant par la demande de la communauté, la mise à disposition et la réhabilitation du bâtiment, le recrutement et la formation du bibliothécaire, la livraison des fonds documentaires, la participation de la mairie à l'atelier de cession des bibliothèques à la commune tenu avec les maires à Houndé et la signature de la convention entre les deux parties prenantes.

Le maire de Boni se dit satisfait des échanges car une bibliothèque a toujours eu un impact positif sur l'éducation de la population en générale et les élèves en particulier. Etant donné que la commune de Boni est confrontée à un problème financier, elle n'a pas prévue la prise en compte de la motivation du gérant de la bibliothèque dans le budget primitif. De ce fait, le maire sollicite le soutien de FAVL dans la prise en charge du salaire du bibliothécaire. Ce dernier sera recruté sous peu. Le temps que la mairie puisse budgétiser son salaire dans le budget 2018. Des promesses ont été faites d'examiner le dossier dès son retour à Boni. C'est sur ce que nous avons pris congé de lui.

Le programme Chelsea Detrick Scholars à Bantogodo

| No Comments
 Alidou écrit:

photo avec les élèves boursiers.jpg"Chelsea Scholars" est un programme de parrainage des élèves méritants issus de familles à revenus modestes du Lycée de Bantogodo de poursuivre leurs cursus scolaire en leur apportant un appui financier pour honorer les frais de scolarité.

La phase pilote a débuté pendant l'année scolaire 2015-2016 et concerne 5 élèves boursiers (3 filles et deux garçons) des classes de quatrième et troisième du Lycée de Bantogdo. Dans l'optique d'améliorer la performance scolaire des bénéficiaires, le Chelsea Detrick Scholars a décidé en partenariat avec FAVL de mettre en place un club de lecture avec les 5 élèves boursiers et de l'étendre plus tard à toute l'école avec la possibilité de créer une bibliothèque.

Dans ce cadre, une mission conduite par Zoromé Abdoulaye de l'ambassade des Etats-Unis d'Amérique et Boué Alidou assistant des programmes à FAVL s'est rendue le samedi 28 janvier 2017 dans la localité. L'objectif principal était de faire le lancement du club de lecture au profit des élèves bénéficiaires. Ils ont bien accueilli l'initiative et voient là une opportunité de relever leur niveau à travers la lecture. Ainsi, chaque élève a reçu un roman burkinabé et un cahier plus un stylo pour les prises de notes et commentaires. Avant de prendre congés d'eux, un programme de travail a été arrêté pour les prochaines activités.

Des visiteurs à FAVL

| No Comments
Jacques écrit :

SAM_0221.JPGLe vendredi 27 janvier 2017, Pamela ROBERTS, Anna KINNAIRD et Marian HAGG travaillant pour la Société Internationale de Linguistique (SIL), ont rendu visite à FAVL. Notons que Pamela Roberts est bibliothécaire à la retraite des États-Unis et les deux autres Anna et Marian sont respectivement spécialistes de l'alphabétisation au Cameroun et au Mali. L'objectif de la visite, c'est de s'enquérir de l'expérience de FAVL en matière de bibliothèques communautaires. Elles se sont intéressées à la stratégie d'intervention au fonctionnement et au financement. Elles furent marquées et très intéressées par les livres que FAVL a créés notamment les livres RWA et du CMH. Après les explications de monsieur Sanou, Anna est confortée et motivée pour son projet de création d'une bibliothèque similaire à celle de FAVL au Cameroun.   Avant de partir Pamela a fait un don de sept livres pour enfants d'auteurs africains pour aider à la promotion de la lecture. Merci pour ce geste qui encourage FAVL dans le renforcement des fonds documentaires dans les bibliothèques faisant partie de son réseau.
Alidou écrit :

Dans le cadre de la supervision des activités de la bibliothèque de Sebba, j'ai assisté à une séance de sensibilisation sur l'entretien des livres. Environ une quinzaine d'enfants ont pris part à cette activité. Le gérant de la bibliothèque a débuté la séance par une petite animation de brise-glace avant d'entrer dans le vif du sujet.  Il a présenté deux livres aux enfants en leur demandant de faire leur choix si chacun devrait le garder. Les enfants ont tous choisi le livre qui n'était pas endommagé. Comme justification, ils disent que c'est parce que le livre est en bon état.  Ainsi, le gérant a posé des questions aux enfants sur comment peut-on bien entretenir un livre. Des réponses pertinentes telles que : couvrir le livre, ne pas le salir ni écrire dans le livre, ne pas plier le livre et éviter le contact avec l'eau et l'huile ont été données. A ces réponses, le gérant était satisfait et a ajouté en disant aux enfants que le livre est un bien commun. Par conséquent, il faut bien le garder pour qu'il puisse bénéficier à tout le monde. La sensibilisation a été une réussite, en témoigne l'appréciation positive des participants à l'activité. L'activité a pris fin par des applaudissements pour dire bravo aux enfants.
« previous 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19

FAVL Blog

Books, reading, and libraries relevant to Africa by Michael Kevane, co-Director of FAVL and economist at Santa Clara University.

Other contributors include Kate Parry, FAVL-East Africa director, FAVL Burkina Faso representative Koura Donkoui, FAVL Burkina Faso program manager Krystle Nanema, and FAVL friends Emilie Crofton and Elisee Sare.

OpenID accepted here Learn more about OpenID