An extract from Tierno Monénembo's new novel "Le Terroriste noir"

| No Comments

Addi Bâ s'était assis devant sa porte et avait attendu que je sorte pour aller prendre le train. Je lui fis au revoir de la main et pris à gauche la route menant à la gare de Merrey.

- Pas par là, Germaine, de l'autre côté !

- Mais...

- Faites ce que je vous dis, Germaine ! 

Il s'était exprimé d'une voix effrayante. Quelque chose m'indiquait que je devais lui obéir sans chercher à y voir clair. 

Je sortis du village et longeai la forêt, en fredonnant une chanson. Et qu'est-ce qui se passa ? Un monstre bondit des fourrés, manquant de peu me renverser. Épouvantée, je fermai les yeux, croyant déjà ma dernière heure arrivée, mais quand je les rouvris un petit garçon chétif et mal peigné était planté devant moi.

- Que fais-tu ici, toi ? dis-je d'une voix tremblotante qui le fit rire.

- Je suis votre frère.

- Je n'ai jamais eu de frère.

- Tenez, voici mes papiers ! 

Il s'appelait bien Tergoresse, Antoine Tergoresse, né le 5 mai 1932 à Romaincourt, de Léon et de Madeleine Tergoresse. C'était mon frère.

Je lui tournai le dos et partis en accélérant le pas, pour lui faire comprendre que je ne voulais pas de lui. Mais il était têtu et il courait aussi vite que moi. Lorsque nous arrivâmes en vue de la gare de Merrey où patrouillaient les Allemands, je me retournai et le regardai dans les yeux :

- Tu es juif, toi, n'est-ce pas ?

- Non, j'ai jeté mon étoile.

- Fais attention quand même ! 

J'examinai de nouveau ses papiers et fus rassurée : le billet, le laissez-passer, tout était en règle.


Lire l'article sur Jeuneafrique.com : Le "Terroriste noir" de Tierno Monénembo | Jeuneafrique.com - le premier site d'information et d'actualité sur l'Afrique

Leave a comment

FAVL Blog

Books, reading, and libraries relevant to Africa by Michael Kevane, co-Director of FAVL and economist at Santa Clara University.

Other contributors include Kate Parry, FAVL-East Africa director, Peace Corps volunteer Emilie Crofton, Krystle Austin, Elisee Sare, and Monique Nadembega.

OpenID accepted here Learn more about OpenID