Traditional story-telling in Dohoun library in Burkina Faso

| No Comments
Regional coordinator Fankani Bovama write about a storytelling session in Dohoun library:

Mardi 25 Octobre 2015 a eu lieu à la bibliothèque de Dohoun, une séance de lecture de conte et d'histoire drôles avec les enfants. Huit enfants ont pris part dont cinq filles et trois garçons. L'activité a duré deux heures et trente minutes. J'ai raconté deux histoires le gérant a raconté une. Nos histoires portaient tous sur les Peulh qui sont des parents à plaisanterie des Bwaba. Les enfants ont beaucoup aimé et éclataient de rire.

DOhoun storytelling.JPGAprès le gérant et moi, j'ai demandé aux enfants s'ils connaissaient des contes ou d'histoire pour partager avec les camarades. C'est ainsi deux parmi eux se sont proposés. Kahoun Blaise a raconté un conte portant sur l'hyène et l'araignée. Kahoun W Angèle quant à elle a raconté un conte qui porte sur le chien, le singe et le lapin. Je les ai félicités et demandé aux autres de temps en temps demander à leurs parents, grands- parents ou aux gens du village qui connaissent les contes où histoire de leur en raconté. Les enfants étaient contents pour ces moments passés à la bibliothèque. J'ai remarqué que les enfants aiment ces genres d'activités. Je leur ai dit de se préparer car pour la prochaine fois chacun va rédiger son conte et à la fin ils vont lire!

Camp de lecture à Bereba au Burkina Faso

| No Comments
camp Bereba sm.JPGLe directeur de l'école, premier adjoint au maire de Béréba est venu représenter le maire en déplacement à Dédougou pour l'ouverture du camp de lecture. Il a souhaité la bienvenue aux participants au nom du maire, remercié FAVL pour l'organisation de ce camp qui sera très bénéfique aux enfants. Il a demandé aux élèves d'être respectueux envers les encadreurs, suivre correctement toutes les activités pendants le camp. Pour terminer, il a souhaité que le camp se déroule bien et qu'il reste disponible en cas de besoin.

Visite aux communes de Bam au Burkina Faso

| No Comments
Salimata Korbéogo écrit:

Dans le cadre de ses activités, une équipe de FAVL a  fait le tour de quatre communes  du Bam, mis-novembre. Composée de Dounko Sanou le représentant national, Tiaho François du service comptabilité, et Salimata Korbéogo animatrice du Bam. Ce sont tour à tour, les communes de Kongoussi, Tikaré, Rouko, et Guibaré qui ont été approchées. Nous avons été accueillis chaleureusement par les SG des dites commune. L'objet de cette sortie était de justifier le décaissement des sommes de  quarante mille (40 000) Francs CFA pour les comptes desdites communes. Ces montants représentent la contribution de FAVL - BF de 50% pour les deux (02) mois de rémunération des bibliothécaires courant la période d'octobre 2016 et Novembre 2016. Par ailleurs, les pièces concernant le virement pour la période de Décembre 2016 à Mai 2017 ont été sollicitées également. Un modèle a donc été  remis au niveau de chaque mairie pour qu'ils puissent amender et fait signer par les Maires. A part la commune de Guibaré qui nous a satisfaits sur place, les autres communes ont promis nous renvoyer les pièces une fois signées car les maires étaient absents.

Séance de travail avec Bokoum Abdoulaye de CRS

| No Comments
Un peu tard......mais jamais trop tard !  Dounko écrit:

IMG_0008.JPGEn début d'octobre 2016, j'ai eu une séance de travail avec Bokoum Abdoulaye au sein de notre bureau. Bokoum est le chargé du suivi des activités du volet bibliothèques dans le programme BBII de CRS. Durant 2 heures, nous avons passé à revue les activités menées dans le cadre du partenariat entre BBII de CRS et FAVL pour l'implantation des 20 bibliothèques dans 20 communes du centre Nord du pays. Les résultats de notre travail présentent une satisfaction parce que les activités menées durant ce dernier semestre de l'année fiscale CRS montre que nous avons augmenté le nombre de bibliothèques fonctionnelles à 18, la tenue des rencontres mensuelles avec les bibliothécaires, l'organisation et l'animation de 20 camps de lecture au profit de 500 élèves du primaire, les activités d'animations sur la fréquentation des bibliothèques par les populations. Un merci à Bokoum pour sa rigueur du suivi des activités!

Journée du répresentant national de FAVL au Burkina Faso

| No Comments
Mes (Sanou Dounko) activités de cette journée se résument comme suites:

  • Communication avec le maire de la commune de Zimtenga. De commun accord, la date du vendredi 18 novembre a été retenue pour la signature de la convention et récupération du contrat du bibliothécaire si possible.
  • Communication avec le S G de la commune de Dablo sur la signature du contrat du bibliothécaire et de l'avenant de la convention. Le contrat du bibliothécaire est signé par les deux parties prenantes. 
  • Communication avec Hema (coordonnateur régionale) à propos de l'inventaire des livres de la bibliothèque communautaire de Kaya. Il ressort que le gérant a récupéré une partie des livres retard et retrouvé quelques livres perdus vu le rapport de l'inventaire en date d'aujourd'hui. J'ai suggéré à Hema de faire une correspondance à la fin de l'inventaire. Il a fait un draft que j'ai apporté ma contribution. Celle-ci sera remise au maire aujourd'hui même.
  • Communication avec Hervé sur l'inventaire des livres et biens de la bibliothèque de Pissila. Le bibliothécaire cesse aujourd'hui de travailler à la bibliothèque. Il est admis aux concours des enseignats et comme la formation le 17 novembre 2016. Après avoir contacté la mairie qui s'est fait représenter, le rapport et la clé sont désormais entre les mains de la commune. A cela s'ensuivra une correspondance pour relancer un recrutement d'un nouveau bibliothécaire.
  • Encadrement de Alidou (program officer) sur comment préparer une fiche technique de préparation d'une activité. Avant cet entretien, nous avons lu sa fiche élaborée la veill
  • Echange avec Jacques (program officer) sur sa mission de demain à Ouargaye. Il aura comme activités suivantes : visiter la bibliothèque fermée, faire des photos, échanger le maire sur la réouverture de la bibliothèque fermée, trouver des accords pour la réouverture et le recrutement d'un bibliothécaire et s'entretenir avec les élèves, conseillers, APE sur l'utilité de la bibliothèque.
  • Encadrement de Brigitte (stagiaire) sur comment résumer les activités mensuelles dans une bibliothèque.
  • Communication avec le maire de la commune de Dablo au sujet de l'avenant de la convention entre FAVL et la commune. Il donne son avis favorable pour la proposition de son SG. La commune fonctionne sans budget mais i se dit confiant que les 6 mois leur permettra de trouver une solution au budget. Dans cette élaboration il pourra prendre les dispositions nécessaires pour introduire leur contribution de 50%.
  • Lecture et amendement de la correspondance qui sera adressée au maire de la commune de Ouarage lors de la mission de Jacques cette semaine.

Visite de l'abbé Simion Yampa à FAVL

| No Comments
Alidou écrit :

Monsieur Simion Yampa est abbé missionnaire à la paroisse de Boulsa, dans la province du Namemtenga. Passionné de la lecture, il a rendu visite à FAVL pour une prise de contact et présenter son projet d'implantation d'une bibliothèque à Boulsa. Pendant une heure et demie d'entretien avec le Représentant National sur son projet de bibliothèque, l'hôte du jour se dit satisfait des échanges. Conscient des bienfaits de la lecture, il envisage poursuivre son projet à terme au profit des filles et fils de la commune de Boulsa.


IMG_0001.JPG

Dounko writes

Les samedi 19 et dimanche 20 novembre 2016, j'ai effectué une mission de travail à la bibliothèque communautaire de Pobé-Mengao dans la province du Soum. Cette mission fait suite à la précédente en date 31 octobre 2016 qui a eu un succès dans le sens qu'elle a permis de faire un inventaire des livres de la bibliothèque et de constater les insuffisances à améliorer.


Récupérer les livres en voix d'endommagement et voir les travaux de réparation des trous au niveau de la bibliothèque constituaient les objectifs de cette mission.  Arrivé dans la matinée du 19 avec l'appareil servant à percer les livres, j'ai été accueilli par Konfé Hamidou le bibliothécaire. La mission commença aux environs de 8h10 par le triage des livres qui n'avaient pas encore fait l'objet de reliure. 227 livres furent retirés des étagères et envoyés chez Salam Konfé membre du comité de gestion de la bibliothèque. Placé sur une table, les livres furent bien rangés pour faciliter le travail et l'appareil fut branché; et enfin commença le travail. La coupure d'électricité survenue après 45 minutes n'a pas eu trop d'effet négatif sur le reste.  La seconde partie de cette récupération fut le retour à la bibliothèque pour la reliure proprement dite. Une cinquantaine de livres ont fait l'objet de reliure. La troisième et la dernière partie fut celle la plus compliqué parce qu'elle demande plus de temps et précaution. Il s'agit de la récupération des livres détériorés. Pour certains il s'agissait de couvertures détériorées et pour d'autres des feuilles détachées. Ces livres furent triés. Des chemises cartonnées furent coupé format des couvertures des livres pour tenir la protection. Les pages détachés ont été ajustées au même niveau suivi de l'application de la colle liquide et l'utilisation du papier film pour terminer la récupération.


Les travaux de réparation des trous; objet de la mission, ont été fait. Le tâcheron a cassé les alentours externes et interne des mûrs avant de reprendre les mêmes actions avec du béton. Les chauves-souris et autres nuisibles qui s'abritaient dans les trous ont été obligé de d'abandonner les lieux.


Il faut saluer au passage M. Konfé Salam membre du comité de gestion qui a accepté de donner son branchement électrique pour percer les livres. Cette mission fut un succès vu les activités réalisées et le nombre de livres (300) récupérés au profit des adeptes de la lecture.

Les recommandations à l'issue de la mission sont entre autres : Le suivi des livres après leur retour dans la bibliothèque avec la récupération de ceux qui reviennent avec les couvertures en mauvais état. Une sortie de temps à autre sur le terrain pour encourager le gérant et superviser ses activités est plus que nécessaire.


en plein travaux de percer les livres.jpg












Video on Sebba Community Library... thanks to all the donors!

| No Comments

Jacques écrit :

Le jeudi 24 novembre 2016 s'est tenue à Kaya, la rencontre mensuelle des bibliothécaires de FAVL-BBII. Sur 20 bibliothécaires, 15 ont pu prendre part. Les 05 autres étaient absents pour diverses raisons. Sous la direction des program officer, du coordonnateur régional et des animateurs, cette rencontre avait cinq points à l'ordre du jour : une entrée en matière avec une dictée, des activités sur l'enregistrement, l'inventaire, le processus de création d'un livre photo et les divers.

Entre dictée et travaux pratiques, les participants ont trouvé de l'intérêt pour cette rencontre. En témoigne les échanges fructueux sur « le nombre de livres perdus ou endommagé avant ce premier inventaire », rubrique qui doit être renseignée sur la fiche d'inventaire.
Concernant les livres photos, les  bibliothécaires de Boussouma et Ziga se disent prêts car ils ont fait leurs écrits qu'ils comptent acheminer à FAVL par l'intermédiaire des animateurs. Ils sollicitent un accompagnement dans la prise des photos pour les 1er et 2 décembre 2016. Les participants se sont quittés sur une note de satisfaction et ont pris rendez-vous pour le 15 décembre prochain.


rencontre.jpgenregistrement.jpg


Réouverture prochaine de la bibliothèque de Ouargaye

| No Comments
Jacques écrit :

Ouverte en février 2013, la bibliothèque villageoise de Ouargaye avait été mise en place grâce au partenariat entrThumbnail image for Thumbnail image for premier adjoint.JPGe FAVL et la mairie. Après deux ans de fonctionnement, elle a refermé ses portes suite au départ du bibliothécaire. Des actions pour la réouverture de la bibliothèque ont été entreprises sous la Transition, mais elles ont buté face à la limite des pouvoirs des délégations spéciales qui avait des pouvoirs réduits. Soucieux de la reprise des activités de la bibliothèque, FAVL a initié une mission de travail pour rencontrer les nouvelles autorités communales pour échanger sur les conditions de la réouverture. Elles sont dans de bonnes disposition pour rouvrir la bibliothèque qui est un plus pour la commune. Monsieur SANA L Kassoum, premier adjoint au maire entend poser le problème sur la table du conseil municipal.
Quelques élèves interviewés sur place sont impatient de la réouverture car selon eux, la bibliothèque leur permet de faire des recherches pour leur exposé, de se cultivThumbnail image for elève.JPGer et de se distraire pendant leur temps libre.
Par ailleurs, il n'y a pas d'autre bibliothèque dans la commune. La plus proche est à environ 30 km. Ces réactions confortent FAVL dans sa politique de promotion de la lecture qui est de rapprocher le livre des populations. FAVL est disposé à accompagner la commune en révisant les termes de la convention de gestion de la bibliothèque. Cette fois, il faut un engagement de la commune dans le respect de ses obligations pour que l'œuvre soit pérenne.

Les activités à la bibliothèque de Bougounam

| No Comments
Brigitte écrit:

Tout comme les autres bibliothèques communautaires implantées par FAVL au profit des populations, celle de Bougounam dans la commune de Gourcy n'a pas fait exception. Les activités menées durant le mois d'octobre 2016 sont entre autres les abonnements, les prêts de livres à domicile, l'enregistrement des utilisateurs et les séances d'animations aux profits de ceux qui la fréquentent. Ainsi dit, elle a enregistré huit (8) abonnés avec recette de 1650f CFA, une sortie de 243 livres de toutes les littératures confondues (anglaise, française, africaine, manuels scolaires, de langue nationale et des bandes dessinées) et une fréquentation de 786 lecteurs.


Les activités d'animation ont été organisées en date du samedi 22 octobre 2016, une séance de lecture du livre de conte <Le pauvre, son fils et le riche > avec une participation de 28 élèves de la classe de CP2. La leçon de morale retenue fut : '' Il ne faut pas faire du mal car toute personne qui fait le mal est toujours récompensée par le mal par contre celle qui fait le bien est récompensée par le bien''. La deuxième activité quant à elle, a été réalisée le 27 octobre au profit de 23 enfants de la classe de CE1, à une séance de lecture du livre album : <je suis trop gros> de Lone Mortone. Celle-ci a amusée beaucoup les enfants.


Les dépenses faites par le bibliothécaire font 1700F CFA qui relevant des frais abonnements.

Avec la rentrée scolaire, le bibliothécaire se dit confiant de l'augmentation du nombre de sorties de livres, la fréquentation des usagers et des séances d'animations pour les tous petits afin de leur encourager à lire et leur stimuler d'avantage le goût de la lecture. 


vue des étageres.jpg

Activité de conte à la bibliothèque de Dohoun

| No Comments
Alidou écrit :

La parenté à plaisanterie, pratique sociale qui autorise, et parfois même oblige, des membres d'une même famille, ou des membres de certaines ethnies entre elles, à se moquer ou s'insulter, et ce sans conséquence, est un moyen de décrispation sociale. La bibliothèque villageoise de Dohoun, dans le Tuy a bénéficié d'une activité de conte sur le sujet : la parenté à plaisanterie entre Peuls et Bwaba. C'est  Fankani Bovama, animateur des bibliothèques de FAVL dans le Tuy qui a voulu partager avec les enfants à travers des contes la culture de la parenté à plaisanterie. Huit élèves de l'école ont pris part à cette activité. Plusieurs contes ont été racontés aux enfants pour railler les peuls. C'était dans une ambiance d'éclats de rires que les enfants ont apprécié l'activité ; montrant ainsi que les bibliothèques sont des centres d'éveil et d'apprentissage de la culture.

conte a Dohoun.jpg

Don de livres à Boussouma

| No Comments
Guy Roland écrit :

Le mardi 8 novembdons de livres à Boussouma .jpgre 2016,  la bibliothèque communautaire de Boussouma a reçu un don de livres. Ce don est l'œuvre d'un notable du royaume de Boussouma en la personne de Naaba Zoukagnkiema. C'est une vingtaine de livres, en langue nationale moore. Ce lot vient enrichir le fonds documentaire présent dans la bibliothèque. Ce geste est à saluer et témoigne d'un développement participatif de la commune de Boussouma pour la promotion de la lecture et le rayonnement de sa bibliothèque. Merci Naaba !

Journée porte ouverte à Pensa

| No Comments
Guy Roland écrit :

La bibliothèque communautaire de Pensa a ouvert grandement ses portes à la population le mardi 8 novembre dernier. Dès 8heures, la salle de la bibliothèque était comble. Le message passé quelques jours avant par la bibliothécaire a eu un écho favorable. Ce sont les tout-petits de l'école primaire qui ont d'abord pris d'assaut les la bibliothèque non sans agitation. Ils désiraient tout lire mais ils étaient sagement orientés  par Aminata Ilboudo vers les livres pour enfants.

Puis ce fut au tour des collégiens aux environs de 10h20. Leurs aînés du lycée départemental, notamment les élèves de la classe de 1ère A dont la classe jouxte maintenant le bâtiment abritant  la bibliothèque  avaient devoir d'Histoire-Géographie. Ils ne se sont pas fait priés de visiter la bibliothèque pendant les quelques instants de répit avant le « fameux » devoir. Une journée Portes Ouvertes qui s'est déroulée dans une  bonne ambiance marquée par  un rafraîchissement en «  zom koom ». En fin d'après-midi,  vers 15h35, la bibliothécaire enregistrait son 146ème usager.

jpo pensa.JPG
Pensa1.JPG

Recap of the Libraries' Performances for the Month of October

| No Comments
Paul Ayutoliya writes:

childrenreading.jpgThe month began well, and the three FAVL libraries received heavy patronage. There were several activities organized in the libraries, including: group reading, Time To Share (TTS), and games. At the Sumbrungu library, I read a number of story books with patrons, particularly the lower and upper primary. The story books we read included All About Ama, the Fati's series, and The Lucky One. Additionally, the librarian, Timothy, read the story of Good Bye Amelia Jane by Deborah Allwright, Grandfather's Story of Shape by Brian Sargent and others, with some of the patrons. Many young adults visited the libraries during the evening sessions. They often brought their assignments from school, and worked together on mathematics or individually read science, English, or social studies. Others, of course, read story books from the library. Patrons of the library made a clear improvement on exams, and answered questions more proficiently at school.

The Sherigu library, also performed well during the month of October. Patrons from St. Peter and Paul, kindergarten, primary school, and junior high school were always present in the library, especially during the day time sessions, reading different kinds of story books. I had the opportunity of reading with patrons The Story of Amoako and The Forest by Deborah Cowley. The patrons read along with me in excitement and asked questions about anything that they did not understand. A patron by the name of Abagbire sought to know why people in Mim do not go to the forest on Fridays. I answered; Friday was a taboo day in Mim for anybody to go to the forest. I further explained to him that a taboo is something that is forbidden, meaning that it is something that you are not allowed to do by custom or due to societal norms. The librarian, Mr. Afeebikiya, also read some story books with groups of patrons and guided their reading when necessary.

The performance at the Gowrie community library was overall, the same. The attendance was very good, and a number of story books and other subject books were read. Additionally, patrons played the ludo game, puzzle, draughts, and others. Lastly, the Gowrie library also had excellent attendance during their night sessions.

Over the month, I visited some schools in the vicinities of the libraries and spoke to the pupils about the need to make reading a priority, and promoted the benefits of going to the libraries. To conclude, the patronage and performance in the libraries for the month of October was very good and we, the FAVL staff, are hopeful that the libraries will continue to see a growing level of patronage and performance in the coming months.

Une Nouvelle Stagiaire à FAVL

| No Comments
Alidou écrit:

Madame Ayoro née Mihin Brigitte est la nouvelle stagiaire de FAVL. Elle a un profil de comptable et est titulaire d'un BAC G2. En plus de la comptabilité, elle a étudié le droit à l'université de Ouagadougou. Elle sera chargée d'assister et d'apporter main forte au service de comptabilité et à toute l'équipe de FAVL. C'est une stagiaire enthousiaste qu'on a reçue ce matin dans nos locaux. Elle se dit disponible et prête à accompagner FAVL dans sa mission. Nous lui souhaitons la bienvenue dans ce monde de la promotion de la lecture.

 
IMG_0004.jpg

Dounko writes:

Le samedi 29 octobre 2016 Konfé Hamidou gérant de la bibliothèque de la commune de Pobé-Mengao et moi avons animé deux séances d'activités au sein de ladite bibliothèque. La première activité fut la lecture guidée en petits groupes et la seconde une sensibilisation sur l'importance de la lecture.


S'agissant de la lecture guidée en petit groupes, les bénéficiaires après avoir reçu les mots de bienvenus et d'encouragement à fréquenter la bibliothèque, nous avons ensemble fait une récitation le travail notre ami. Ensuite, nous avons invité chaque participant à faire un choix de son livre préféré. Ce qui a été apprécié par ces participants. Nous avons fait des petits groupes de lecture. Assis ou couchés sur des nattes, chacun a commencé par faire une lecture silencieuse avant de lire à haute voix pour ces camarades sous notre supervision.

La correction des erreurs ou les mauvaises prononciations se faisaient à la fin de la lecture afin de ne pas intercepter le lecteur.


Quant à la deuxième activité, ce fut une séance de sensibilisation sur l'importance de la lecture. Nous leur avons posé la question suivante : « comment être fort en connaissances en classe ?»  Les participants ont donné des réponses différentes. Certains ont dit que c'est Dieu qui donne et d'autres ont dit qu'il faut apprendre les leçons. Nous leur avons dit qu'il faut apprendre les leçons. Et pour bien apprendre les leçons, il faut d'abord pouvoir lire. Ces mots ont beaucoup donné de la volonté à lire aux enfants. Ce sont 25 élèves de la classe du CM1 de l'école ''A'' qui ont bénéficié de cette activité.


Avant de partir chacun est reparti avec un petit cadeau de sticker. Les abonnés quant à eux en plus des stickers, sont repartis chacun avec un livre.Pour moi, ces activités sont à encourager. J'ai demandé au bibliothécaire de prendre l'exemple et mener ces activités pareilles pour donner le gout de la lecture aux tous petits.


lecture guidée Pobé-1-2.jpglecture guidée Pobé-1-3.jpg

Alidou écrit:

La période de septembre à octobre 2016 a été marquée par des activités d'animation au sein de la bibliothèque communautaire de Sebba dans la province du Yagha. Ces activités ont été menées dans le but de faire vivre la bibliothèque, susciter le goût de la lecture aux tous petits, améliorer le savoir lire et promouvoir la lecture pour tous à Sebba.

Le mois de septembre 2016 a observé des séances d'activités suivantes: la lecture guidée, la lecture libre guidée, la lecture individuelle, les jeux de Bingo et de cache-cache. Le camp de lecture est venue rendre la bibliothèque plus attrayante Ce qui a permis de drainer quatre cent quarante-quatre (444) lecteurs vers la bibliothèque et 241 livres sorties:

Quant au mois d'octobre 2016, il n'y a pas eu de changement majeur dans les activités mais on a noté une augmentation de la fréquentation et de sorties de livres par rapport au mois de septembre ce qui donne quatre cent soixante-trois (463) pour la fréquentation et cinq cent soixante-quinze (575) livres sorties. La rentrée scolaire 2016-2017 explique cette amélioration des chiffres des données.

Le bibliothécaire quant à lui, a participé à la rencontre mensuelle avec ses collègues bibliothécaires le 6 septembre à Kaya et à la conférence annuelle les 20 et 21 octobre pour apprendre d'avantage. 

Lire tout l'article de Burkina 24 ici.

Dans le cadre de la mise en œuvre du programme « Béoog-Biiga 2 », l'ONG Catholic Relief Services (CRS), « Friends of african village libraries » (FAVL), partenaire technique et le ministère de la culture, organise du 20 au 21 octobre 2016 à Ouagadougou, la première conférence annuelle des bibliothécaires communautaires. L'ONG CRS met en œuvre le programme « Béoog-Biiga 2 » (enfant de demain), un programme multisectoriel et pluriannuel financé par le ministère de l'agriculture du gouvernement des Etats-Unis pour une durée de quatre ans. Débuté en octobre 2014, il est à sa troisième année de mise en œuvre. « Béoog-Biiga 2 » vise à l'amélioration de la qualité de l'éducation à travers la promotion de la lecture et de l'écriture. Il contribue également à la réalisation d'une éducation de base de qualité conformément à la politique éducative actuelle du Burkina. En partenariat avec les communes des provinces du Bam et du Sanmatenga et « Friends of african village libraries » (FAVL), une organisation à but non lucratif exerçant au Burkina depuis 2007, CRS a accompagné l'implantation de 20 bibliothèques communautaires dans chacune des communes. Des bibliothécaires ont donc été recrutés pour animer ces « espaces vitaux » au profit de 20 communes des provinces du Bam et du Sanmatenga. Ils sont réunis à Ouagadougou dans le cadre de leur première conférence annuelle (du 20 au 21 octobre 2016) placée sous le thème : « Rôle et place du bibliothécaire dans la promotion de la lecture ». Il s'agit d'un cadre d'échanges et de renforcement des capacités des gestionnaires de bibliothèques communautaires dans le but de cultiver la lecture et la fréquentation de ces lieux publics notamment chez les élèves et les membres des différentes communautés.

Panel sur le processus de création d'un livre

| No Comments
Alidou écrit

La conférence annuelle des bibliothécaires des 20 et 21 octobre 2016 a été non seulement riche d'expériences, mais aussi d'enseignements. Des écrivains burkinabés nous ont honorés de leur présence. Monsieur Ansonwin Ignace HIEN auteur de plusieurs œuvres et sa fille Mlle Flore HIEN nous ont présenté un panel. Ils ont d'abord donné les caractéristiques d'un livre. Ils ont ensuite énuméré les différentes étapes pour écrire un livre et les acteurs qui interviennent dans la production. Mlle Flore HIEN n'a pas manqué l'occasion de nous relater son aventure aux Etats-Unis, qui inspire son livre << Oh my god >>. Selon Flore HIEN, pour écrire un livre, tout commence d'abord par l'envie et la discipline. Les participants ont saisi l'occasion pour manifester leur envie d'écrire en posant beaucoup de questions. Ce fut des moments chaleureux et d'intérêts aux participants.


                                                                         

Panel sur le processus de création des livres

FAVL Blog

Books, reading, and libraries relevant to Africa by Michael Kevane, co-Director of FAVL and economist at Santa Clara University.

Other contributors include Kate Parry, FAVL-East Africa director, FAVL Burkina Faso representative Koura Donkoui, FAVL Burkina Faso program manager Krystle Nanema, and FAVL friends Emilie Crofton and Elisee Sare.

OpenID accepted here Learn more about OpenID