Journée porte ouverte de la bibliothèque de Zimtanga

| No Comments
Salimata écrit :

zm1.jpgLa bibliothèque  communautaire de zimtanga a ouvert ses portes le 18 janvier par une journée porte ouverte au public. Elle a été construite par la mairie en 2015. FAVL y a apporté sa contribution en construisant un hangar et en offrant un fond documentaire d'environ 400 livres de littératures variées. La journée porte ouverte participe d'une journée d'information et de promotion des activités de la bibliothèque. Elle a débuté à aux environs  de 8 h par une visite d'élèves. La mairie par la voie du SG du deuxième adjoint et de l'agit de l'état civil est passé visiter la bibliothèque. Ils ont invité les élèves présents,  à passer l'information selon laquelle la bibliothèque de Zimtanga est désormais ouverte et à fréquenter le centre qui sans doute leur apportera beaucoup de choses. Le bibliothécaire Saydou Kinda a enregistré ses premiers abonnés et usagers. A la fin de la journée, il comptabilisait 261 usagers dont 138 femmes et 123 hommes.

A la découverte d'un lecteur de Ziga

| No Comments
Hervé écrit :

saw ridoine.jpgSawadogo Ridouane est un élève de la classe de CE1 de l'école primaire de  Ziga Centre A. Il fréquente la bibliothèque communautaire de Ziga, située à proximité de son école. Avec ses camarades lecteurs, il fait la différence par la lecture. Abonné depuis octobre 2016, il a à son actif lu plus de 20 livres. En effet, pendant ses heures libres, il lit au moins deux livres de 24 pages chacune. Nous sommes allés à sa rencontre le 4 décembre passé. On a trouvé un infatigable lecteur qui ne se laisse pas distraire par autres choses pendant ses lectures, nous confie sa mère. Il a été encouragé à poursuivre dans cette lancée car dit-on que les habitudes de lectures s'acquièrent dès le bas âge et se fortifient au fil du temps.

Hema Guy écrit

Entretien avec le responsable du centre multimédia de Kaya (1).JPG

Ce matin, j'ai été à la bibliothèque de Kaya pour m'entretenir avec le directeur du service informatique et des statistiques, M Saïdou ZABRE. Pendant 45 min environ, nous avons échangé sur les nouvelles mesures relatives à la gestion de la bibliothèque. Il faut souligner que des mesures drastiques ont été prises, notamment le renforcement de la sécurité de la médiathèque-dorénavant une seule porte y permet l'accès, les sacs sont déposés juste à l'entrée avant de rejoindre la salle des livres, le règlement intérieur a été révisé et accueille dès l'entrée tout usager. C'est dire que les autorités ont saisi à bras le corps la problématique de la sauvegarde du fonds documentaire. Par ailleurs, les livres objet de retard sont progressivement retournés (25 sur 35), les agents de la médiathèque seront vigilants dans la surveillance et travailleront en étroite collaboration sous le regard avisé du directeur. Du reste, des suggestions ont été faites, à savoir la levée de l'interdiction du prêt externe et le renforcement du fonds documentaire existant.

Encadrement du bibliothécaire de Kiembara

| No Comments
Alidou écrit
IMG_0010.jpg

La bibliothèque communautaire de la commune de Kiembara retrouvera bientôt sa réouverture. Et cela grâce aux efforts conjugués de la première responsable et de son conseil municipal de ladite commune, de l'inspection de l'enseignement primaire et l'association amis des bibliothèques de villages africains. Ces soutiens multiformes ont abouti à trouver un enseignant de formation, qui s'est porté volontaire pour gérer cette bibliothèque. Il s'est agi de monsieur Paré Augustin enseignant en poste de l'inspection du primaire de la commune de Kiembara qui s'est fait déchargé comme nouveau bibliothécaire. En effet, Monsieur Paré a bénéficié pendant la période du 11 au 13 janvier dernier à la bibliothèque de Bougounam dans la province du Zandoma, un encadrement sur les outils de gestion d'une bibliothèque. Il a appris et toucher du doigt les réalités de la gestion d'une bibliothèque, à savoir : l'apprentissage à l'utilisation des outils de gestion et les techniques pratiques d'animation.

A la fin de la formation, Il se dit satisfait des enseignements reçus et espère bien gérer la bibliothèque au grand bonheur des lecteurs de la commune de Kiembara.





Lauréats_Pissila.JPG

Guy Roland écrit :

La commune de Pissila s'est illustrée lors du jeu concours de nouvelles avec en tout trois lauréats. Il s'agit de Nabaloum Inoussa (3ème), Ouédraogo Abdoul Moumini (4ème) et de Ouédraogo Ousmane (4ème ex-aequo). Ils se disent satisfaits d'avoir participé à ce concours et souhaitent qu'une telle initiative soit pérennisée par FAVL. Lors de la remise des récompenses, Moumini s'est exprimé en ces termes : « j'avoue qu'avant l'installation de la bibliothèque communautaire, je n'avais jamais lu un seul roman. Mais depuis l'année passée j'ai lu environ 10 romans ». Nous espérons que ces lauréats vont poursuivre dans cette lancée quand bien même, ils sont tous en classe d'examen, à la recherche du Baccalauréat.

Entretien entre le maire de Houndé et l'animateur Fangane

| No Comments
Fangane écrit:

Maire et SG Houndé.JPGLe jeudi 12 janvier 2017, j'ai rencontré monsieur le maire de la commune de Houndé et sa secrétaire générale dans les locaux de la mairie. Après les mots de bienvenus et de présentation de vœux les meilleurs, je lui ai expliqué le motif de ma visite. Je lui ai donné les objectifs de FAVL dans cette démarche de signature de conventions avec les mairies. L'objectif principale est la pérennisation des bibliothèques. Ensuite je lui ai remis une copie de la convention de cession des deux bibliothèques (Dohoun et Karaba) afin qu'il puisse prendre connaissance et faire ses amendements. Pour le maire, c'est une très belle opportunité pour l'acquisition du savoir, arme de tout développement. Ils devraient lire cette copie minutieusement avant de passer à la signature. Ce sont sur ces mots que nous sommes séparés en attendu la prochaine rencontre.
Dounko writes:

Seance des filles.JPG
FAVL a initié une formation en informatique à Houndé du 28 au 29 Décembre 2016. Huit filles venues de Béréba et Dimikuy ont pris part à cette formation, qui s'est déroulée au Centre Multimédia de Houndé et qui était assurée par monsieur Gansonré Idrissa, maintenancier en informatique à Houndé. Des supports physiques ont été remis aux participantes la veille pour lecture afin de gagner en temps et avoir une bonne compréhension. La première journée a débuté le 28 décembre et a concerné les points suivants : définition de l'ordinateur, les types d'ordinateurs et leurs avantages, les différentes parties de l'ordinateur, les différents types de clavier (Français et Anglais), l'étude du clavier (touches en lettre, en chiffre, les symboles, les points) et leur utilisation, l'initiation à Word (saisie, espacement, aller à la ligne, l'utilisation des différents points, l'utilisation des touches à deux et trois lettres, l'obtention des i-tréma, accent circonflexe), l'enregistrement d'un texte, la sélection d'une partie du texte, les différents onglets, le soulignement d'un texte, la mise en gras et en italique, la sélection de tout le texte, l'agrandissement et la diminution de la taille de la police et des exercices pratiques en petits groupes. La deuxième journée a été l'occasion d'étudier les points tels que : les formes de pages, la mise en page, l'insertion d'un tableau, la réduction ou agrandissement des colonnes dans un tableau, l'ajout des lignes ou colonnes dans un tableau, l'espacement entre les mots en Excel, la sélection de plusieurs ou plages de cellule, le tableau en Excel, la nomination des feuilles, comment calquer et des exercices pratiques.

Cette formation d'initiation en informatique a permis aux participantes de toucher pour leur première fois à un ordinateur et d'acquérir les bases élémentaires de leur utilisation.
Les activités pratiques ont eu des impacts positifs vu que les participantes ont pu faire des saisies, des enregistrements, des nominations de fichiers et documents et l'insertion de tableaux. Au début de la formation, c'était un rêve mais au finish c'est une réalité.
Il serait judicieux de la part de FAVL de poursuivre pareilles initiatives qui, non seulement permettent aux participants de faire de nouvelles connaissances mais aussi de partager la même vision et d'apprendre.

Books in Malakal refugee camp in South Sudan |

| No Comments
Great story from Ben Quinn at The Guardian:

He's anything but bitter, however. He sells the books at the camp for very small amounts of money, and is fiercely proud of his role as the bookseller of Malakal. His little shop stands as a source of education and distraction from the often unbearable conditions the camp's residents live with on a daily basis. "People are usually not reading for fun any more because times are very tough, but there are still favourites. They come here and they like it," says the 34-year-old. Among the most sought-after titles by the more than 33,000 residents of the camp are the Bible and the Oxford English Dictionary, although collections of love poems also find takers. "Whenever there is conflict or war, people are reading books about politics and religion. When there is peace, there is also more love," says Ali, whose shop is down one of the dusty lanes inside the sprawling camp. The countryside nearby has seen some of the fiercest fighting in the civil war, which has divided the country largely along ethnic lines and pitted forces loyal to the president, Salva Kiir, against those of his former vice-president, Riek Machar.
HT: Bob Langfelder

Nice profile of photographer Sory Sanlé in Burkina Faso

| No Comments
The full article, and great photos, is here.

Since that meeting, Mr. Mazzoleni has spent much time with Mr. Sanlé, helping the photographer preserve his work. He created a website for him and hopes to gain more exposure for Mr. Sanlé's contributions to the photographic canon. After his first exhibition curated by Mr. Mazzoleni in 2013 at the Institut Français du Burkina Faso, both in Ouagadougou and Bobo-Dioulasso, Mr. Sanlé was interviewed on national television and became a local hero. Though Mr. Sanlé's work documenting the cultural scene is reminiscent of that by Malick Sibidé and Seydou Keita -- revered African photographers -- he had been working more or less on his own. He never set out to become famous: In his hometown of Bobo-Dioulasso, one of the largest cities and cultural capital of Burkina Faso, he was seen as a craftsman. In some ways, his experiences show that although photography studios became popular in the 1960s in most major African cities, there is much still left to discover. Mr. Sanlé began modestly with support from a relative who had established a driving school, the band Volta Jazz and Volta Photo, the studio where Mr. Sanlé began his photographic work. He documented vibrant periods during the two decades that followed Burkina Faso's independence from France, and was soon able to afford travel by motorbike and by car throughout the city, capturing a flourishing music scene, youth culture, dance parties, weddings and portraits, using the 6×6 format and up to 20 or 30 rolls of film in a day. He followed bands like Volta Jazz, Dafra Star and Echo del Africa when they played and sometimes illustrated their record covers, the same covers that caught Mr. Mazzoleni's eye.
HT: Penelope Hartnell

Local participation in supporting community libraries

| No Comments
At FAVL, a top concern is encouraging local communities, especially local government, to devote more time and money to supporting the libraries, as vital local public goods.  Libraries are critical complements to schooling, and everyone in rural Africa knows that good, deep, literacy is a major factor in economic success.  Moreover, libraries are the benefit of economic success: we strive to become wealthier so that we and our following generations can have more time and capabilities to read widely and participate in our global culture. 

So it is so rewarding to receive the following message form Paul Ayutoliya, our FAVL/CESRUD coordinator in Ghana:

The lighting issue at the Gowrie Kunkua Community library was resolved on Monday the 19th of December 2016, worked on by the Honorable Assemblyman of the area named Mr. Donald Abongo. He personally bought the electrical wires and handled all the wiring labor cost at the library, so the library now is connected to the National Grid. I thanked him for his support for the library and the people of the community, he in return thanked FAVL for supporting the community with the library and promised his continual support where able.
Wonderful to know that the library can now be open every evening (when there is power, which has been a growing problem in Ghana).
 

Visitors to Sumbrungu Community Library in Ghana

| No Comments
Paul Ayutoliya, FAVL/CESRUD coordinator, writes:

Thumbnail image for P1050187.JPGOn Friday the 16th of December 2016, I received two visitors into the Sumbrungu Community Library:; Mr. Jonas Vanden Auwelaut from Leuven, Belgium and Miss Kira Proske from Wolfsbuurg, Gemany. They came on a visit to the Sumbrungu Community Library and also to the Sumbrungu Women Center. They were accompanied to the library by Mr. Agolmah Johnson, a staff person from  Trias Ghana, and Mr. Bob Sam Salifu, the coordinator of the Teachers Resource Center in Sumbrungu. I took the visitors round the library hall, the Women's Meeting Hall and one of the guest rooms. They were happy to see the library stocked with all the relevant reading and learning materials for users. They thanked the supporters of the libraries for such a good idea and also the managers of the libraries for ensuring the libraries are open for the users.

Visite de la bibliothèque communautaire de Niankorodougou

| No Comments
Dounko écrit:

IMG_20161211_152816.jpg

La deuxième semaine de ce mois de décembre 2016, j'ai effectué une mission à la bibliothèque communautaire de la commune de Niankorodougou. Cette mission avait pour but de superviser les activités menées par la bibliothécaire, voir son fonctionnement (le fonctionnement de la bibliothèque), encourager la bibliothécaire et faire l'inventaire des livres. A la fin de ma mission, je peux dire que la bibliothèque joue son rôle bénéfique auprès des communautés. Le constat se situe comme suite:
  • Les activités sont programmées et les participants informés à temps pour leur exécution. Un tableau d'affichage permet de voir le programme du mois. La bibliothécaire est accueillante, dynamique, disponible et ouverte.
  • La présence des tous petits à mon arrivée, et durant le temps passé à la bibliothèque, prouve que la fréquentation des lieux est permanente.
  • Les statistiques des utilisateurs sont les suivantes : 1668 livres sortis, 215 abonnés externes et 6692 en fréquentation.
  • Les résultats de l'inventaire donnent : 1543 livres inscrits dans le registre, 190 livres endommagés et perdus depuis l'ouverture 2008, 98 livres sortis moins d'un mois et 39 livres en retard plus d'un mois.
Mes encouragements sont entre autres : des félicitations pour ce bon travail, la persévérance dans le travail, la lecture pour se cultiver d'avantage et surtout un bon suivi des enfants pour l'entretien des livres. Vue que la commune prend en charge le salaire de la bibliothécaire depuis janvier 2016, les doléances de la gérante sont : le renforcement du fonds de livres en œuvres africains, les annales, les livres pour enfants et des visites régulières de la coordination.

Initiée par Meghan Coughlin, ancienne volontaire du corps de la paix, puis installée depuis 2008 par FAVL ; ladite bibliothèque fait la fierté des populations bénéficiaires. Les élèves du primaire, du secondaires et les fonctionnaires de la localité se frottent les mains par rapport à la recherche du savoir. Ils sont nombreux à utiliser cette bibliothèque. J'encourage les autorités locales à poursuivre dans cette lancée et appelle les populations à s'approprier d'avantage des ressources de ce centre du savoir.

Kitengesa Library update from Uganda

| No Comments
From its beginning the Kitengesa Community Library has worked closely with Kitengesa Comprehensive Secondary School. The Director of the school Emmanuel Mawanda, initiated the idea of a community library  and was co-founder with FAVL's co-executive director, Kate Parry. The first library building was erected on the school' s land in 2004, and in return all staff and students of the school were automatically members of the library. Once the building was in place, the library sponsored two, and subsequently more (the number eventually went up to seven), students of the school as library scholars. The scholars helped to take care of the building and the books, while the library paid their school fees. They were and still are trained by the librarian, Dan Ahimbisibwe, and play an important role in keeping the library running. They also constitute a pool from which we can recruit new library staff.  Thus, through the scholarship program, the library does much more than provide access to books and computers. This spring Kate Parry will be on sabbatical leave and hopes to spend a good deal of the time in Kitengesa, working with the current group of library scholars. Please give generously so that we can continue to support them!

Fin de la formation des deux bibliothécaires

| No Comments
Hema écrit:

IMG_2672.jpgC'est désormais bien parti pour l'ouverture des bibliothèques communautaires des communes de Dablo et Zimtanga. Les gérants desdites bibliothèques ont parachevé leur formation en gestion le mercredi 21 décembre 2016 à Kaya. Les deux bibliothécaires ont appris de façon théorique et pratique les outils nécessaires pour la gestion d'une bibliothèque. Aux côtés de Balma Jean Baptiste bibliothécaire de la commune de Boussouma, ils ont suivi avec succès les activités d'une journée à la bibliothèque : l'accueil, l'orientation des usagers, le renseignement des outils de gestion, l'entretien des livres, le traitement de certaines difficultés (livres remis en retard). Des questions d'éclaircissement ont été posées. Au terme de cette journée riche de découvertes et d'enseignements l'équipe a remercié le bibliothécaire de Boussouma qui n'a ménagé aucun effort pour être à l'écoute des deux apprenants. Les deux bibliothécaires se disent satisfaits de l'expérience acquise. La formation a pris fin par des conseils, des encouragements et des remerciements.

Deux bibliothécaires en séance de formation

| No Comments
Hema writes

IMG_2656.JPG
Ce mardi 20 décembre dans les locaux de la coordination régionale de FAVL-Kaya, le coordonnateur régional et l'animateur de la zone ont commencé la formation de deux bibliothécaires des communes de Dablo et de Zimtanga.
Cela s'inscrit dans le complément d'effectif du nombre des bibliothécaires pour la gestion des vingt bibliothèques communautaires implantées par FAVL et le projet Beoogo Biiga phase II dans les communes respectives des provinces du Bam et du Sanmatenga.
Kinda Seydou (Zimtanga) et Ouédraogo Souleymane (Dablo) ont été outillés sur la gestion d'une bibliothèque communautaire. Divers modules ont été dispensés : de l'historique de FAVL et du partenariat avec CRS, en passant par la connaissance de l'environnement interne et externe de la bibliothèque, la maîtrise des outils de gestion, les rôles principal et spécifique d'un bibliothécaire performant, autant de thèmes qui ont été abordés sous leurs multiples facettes. Des exercices pratiques de renseignement des cahiers de gestion, de collecte de données et des jeux de rôles ont été développés. Pour cette première journée, les bibliothécaires déclarent être désormais aptes à  jouer le rôle qui est le leur ; toutefois ils sollicitent un accompagnement  continu pour être davantage des promoteurs efficaces de la lecture dans leur commune.

Guy Roland écrit :

lauréat.JPG
Le lundi 19 décembre 2016, le lauréat du premier prix du jeu concours de nouvelles, 1ère édition organisé par FAVL a reçu sa récompense. Il s'appelle SAWADOGO Touwendé André, élève en classe de Terminale A4 au lycée provincial de Kaya. C'était dans les locaux de la bibliothèque communale de Kaya.  Son lot est composé d'une attestation décernée par FAVL et d'une enveloppe de 5000  FCA. Par ailleurs, sa nouvelle sera publiée par la maison d'édition FAVL située à Houndé. Il faut souligner que le lauréat a été reçu personnellement par le bourgmestre (maire) de la commune,  qui n'a pas hésité à l'encourager à travers une deuxième enveloppe de 2000 FCA et de le féliciter chaleureusement au nom de toute la commune. C'est  un lauréat ému qui a laissé manifester sa joie.

La Bibliothèque communautaire Jackie Quesada de Kiembara

| No Comments
Alidou écrit:
le nouveau gestionnaire de la bibliothèque de kiembara.jpg
Une mission de travail de FAVL s'est rendue à Kiembara, commune rurale de la Province du Sourou pour rencontrer les premiers responsables de la commune. L'objectif de la rencontre, c'est de trouver une solution concertée pour la réouverture de la bibliothèque. En effet, c'est une bibliothèque qui a été ouverte en octobre 2013 sur l'initiative de la famille de la regretté volontaire Jackie Quesada, en partenariat avec FAVL et la mairie de Kiembara. Elle a été fermée en septembre dernier suite au départ de la bibliothécaire qui travaillait comme bénévole. Ainsi, cette rencontre a été un succès vu que le conseil municipal de la commune a sollicité un enseignant auprès de l'inspection pour gérer cette bibliothèque. Il s'agit de monsieur Paré Augustin, enseignant de son Etat qui assumera la fonction de bibliothécaire au profit de la commune. Il reste à renforcer les capacités du nouveau bibliothécaire en outils de gestions pour qu'il puisse mener à bien sa mission. FAVL reste disponible pour apporter son soutien technique à la commune qui s'est engagée à la réouverture de la bibliothèque.

Un livre sur la vie de Marie Curie

| No Comments
Hema Writes

IMG_1199.jpg
Ecrite par Françoise Giroud, cette biographie nous éclaire un tant soit peu sur la vie « simple » de cette grande femme de génie du XX ème siècle. Un amour passionné pour la science et une volonté sans relâche de participer au progrès de l'humanité. Une femme qui a atteint les sommets, qui a été couronnée à deux reprises du prix Nobel de Physique et de Chimie mais une femme qui est restée égale à elle-même.  Marie Curie par ses travaux (découverte du radium) dont les applications thérapeutiques et médicales ont sauvé des vies, surtout pendant la première guerre mondiale restera pour les générations actuelles et futures un modèle de renoncement, de désintéressement et de dévouement profond pour le progrès scientifique. Elle repose actuellement au Panthéon auprès de son époux Pierre Curie et marquera à jamais l'humanité. 




Des livres pour enfants pour la bibliothèque de Ziga

| No Comments
Jacques écrit :

Des livres pour enfants d'une valeur de cinquante milles FCA ont été achetés pour récompenser le bibliothécaire de Ziga pour son dynamisme et son travail bien fait au niveau de la bibliothèque. C'est au total 21 livres composés de BD, romans et contes destinés à un public plus jeune. L'achat a été fait à Harmattan Burkina, librairie et maison d'édition de livres. En attendant la remise des livres à la commune de Ziga, ces livres subiront une petite reluire, histoire de les rendre durable. Merci au directeur de FAVL qui a initié une telle action pour encourager les bibliothécaires.

Harmattan.jpg
Harmattan1.JPG

Séance de lecture à la bibliothèque de Rouko

| No Comments
Salimata écrit :

Le Jeudi 08 Décembre 2016 s'est tenue à la bibliothèque de Rouko, une séance de lecture en petits groupes. Quinze élèves de l'école primaire de Rouko B ont pris part à cette activité. L'objectif était de permettre aux enfants d'avoir le goût de la lecture et aussi de savoir que la bibliothèque est un lieu de culture et de connaissance. Les élèves ont été divisés en petits avec un livre de leur choix. Pendant une quarantaine de minutes, les participants se sont amusés à lire sous le regard attentif de Salimata Korbéogo, animatrice de la séance. Avant de partir, ils ont promis de revenir une prochaine fois avec leurs camarades qui n'ont pas participé à cette activité.

FAVL Blog

Books, reading, and libraries relevant to Africa by Michael Kevane, co-Director of FAVL and economist at Santa Clara University.

Other contributors include Kate Parry, FAVL-East Africa director, FAVL Burkina Faso representative Koura Donkoui, FAVL Burkina Faso program manager Krystle Nanema, and FAVL friends Emilie Crofton and Elisee Sare.

OpenID accepted here Learn more about OpenID